Psaume 40
  1. Pour l’accomplissement. Psaume de David.
  2. Espérer ! j’ai mis mon espérance en ,
    et il se porte vers moi : il entend mon appel.
  3. Il me fait remonter de la fosse de tumulte, du bouillonnement de la fange,
    et rétablit mes pieds sur le roc. Il m’a remis sur la bonne voie.

  4. Puis il met dans ma bouche un chant nouveau, une louange à notre Dieu.
    Nombreux sont ceux qui verront, qui craindront,
    et ils mettront leur confiance en .
  5. Heureux l’homme fort, qui fait de son confident ;
    il ne s’est pas tourné vers les prétentieux, et se tient à l’écart du mensonge.
  6. Toi, mon Dieu, tu fais d’innombrables choses !
    Tes merveilles et tes pensées à notre intention ! Nul n’est comparable à toi.
    Pourrais-je les présenter ? ou les décrire ?
    Leur nombre… défie l’inventaire !

  7. Tu ne désirais ni sacrifice ni offrande,
    tu me creusais des oreilles !
    Tu n’exiges ni consomption ni expiation.
  8. Alors j’ai dit : vois, je suis entré,
    dans le déroulement du livre, inscrit en moi.
  9. À faire ta volonté, mon Dieu, je prends plaisir,
    à ta parole, au cœur de mes entrailles.

  10. J’ai porté la bonne nouvelle de Justice dans la grande assemblée.
    Daigne voir mes lèvres, je ne les retiens pas,
    ! Toi, tu le sais.
  11. Ta justice, je ne l’ai pas occultée au fond de mon cœur ;
    ta fidélité et ta victoire, je l’ai dit,
    je n’ai pas dissimulé ta bonté ni ta vérité, à la grande assemblée.
  12. Toi, , tu ne retiendras pas ta tendresse pour moi ;
    ta bonté et ta vérité, constamment me préserveront.

  13. Car des maux innombrables m’ont débordé ;
    mes péchés m’ont submergé et je ne peux plus voir,
    — ils sont plus nombreux que les cheveux de ma tête —, et mon courage m’a abandonné.
  14. Prends du plaisir, , à me délivrer ;
    ! daigne te hâter à mon aide.

  15. Ceux qui recherchent mon âme pour la détruire seront confondus et honteux, tout simplement ;
    renvoyés et bannis, les désireux de mon malheur ;
  16. eux qui ricanent de moi — « eheh ! » —
    seront stupéfaits de leur fin honteuse.

  17. Tous ceux qui te cherchent exulteront et se réjouiront en toi.
    Ils diront sans cesse : « YHWH grandit
    ceux qui aiment
     ». Ta victoire !
  18. Quant à moi, pauvre et démuni, mon Seigneur prendra soin de moi.
    Mon aide, ma délivrance, c’est toi.
    Mon Dieu… Tu ne tarderas pas.